Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amellago

 

Assise sur un cailloux sur le bord de la route qui monte vers Amellago.

En face de moi l'oued pratiquement à sec et des hirondelles qui jaillissent en tous sens pour se régaler des insectes égarés.

D'abord le sable et les cailloux, puis du vert : de la luzerne et du blé qui ondulent au vent, et des amandiers. Des centaines d'amandiers, quelques pommiers et des oliviers. Ensuite vient le spectaculaire !

 

Le village d'Amellago est assez dispersé. Il s'étale sur ce bout de plateau entre plaine et collines. Il est entouré par une première enceinte de monts aux formes arrondies, d'une belle couleur brun roux. Ils s'étirent doucement vers de plus hauts sommets qui encerclent l'horizon. Ceux-là sont découpés au carré. De longs plateaux qui tombent en falaises abruptes aux couleurs plus sombres. Au soleil elles sont lumineuses mais à cette heure où le soleil se cache, elles sont entourées d'un halo blanc qui les rend plus brunes. Les éboulements qui s'étalent à leurs pieds semblent les retenir à la terre.

C'est magnifique.

Il se dégage de ce spectacle un sentiment de paix. On se sent minuscule et pourtant on est bien. Au repos. Serein. Devant tant de splendeur on ne peut que se taire et se laisser gagner par la quiétude.

 

Et puis une mobylette passe avec un homme caché sous son burnous. Ici tout se côtoie : le super 4x4, les vieilles Mercédès, les vélos, les mobs, les ânes... et les femmes, chargées d'herbes coupées. Les hommes et les femmes marchent, beaucoup.

Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Amellago - 1
Tag(s) : #Amellago, #Moyen Atlas, #Voyages, #tourisme, #écologie et biodiversité, #Maroc, #Paysage

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :