Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous le savez sans doute, il y a quelques temps, JMG Le Clézio a obtenu le prix Nobel de littérature. J'ai toujours aimé cet auteur que mon professeur de français m'a fait découvrir en classe de 4e au collège.
Alors dès que j'ai su, j'ai pensé, il faut que j'en parle dans le blog et que je fasse partager...
Et puis le hasard des voyages et des rencontres met sur ma route Khadija que vous connaissez bien alors que nous terminons une commande chez le menuisier.
Alors rendez-vous chez le marchand de jus de fruits qui vous fabrique un délicieux jus plein de vitamines...
Et nous décidons de mettre un billet ensemble.
Pour ce billet, nous avons choisi un morceau de "Désert" de Le Clézo que nous aimons et qui parle si bien du désert.

..."Plus loin encore, les hommes marchaient dans le réseau des dunes, dans un monde étranger.
Mais c'était leur vrai monde. Ce sable, ces pierres, ce ciel, ce soleil, ce silence, cette douleur, et non pas les villes de métal et de ciment, où l'on entendait le bruit des fontaines et des voix humaines. C'était ici, l'ordre vide du désert, où tout était possible, où l'on marchait sans ombre au bord de sa propre mort. Les hommes bleus avançaient sur la piste invisible, vers Smara, libres comme nul être au monde ne pouvait l'être. Autour d'eux, à perte de vue, c'étaient les crêtes mouvantes des dunes, les vagues de l'espace qu'on ne pouvait pas connaître."...

Alors en attendant la suite, on vous embrasse et vous dit à bientôt, La nomadine

Tag(s) : #désert

Partager cet article

Repost 0