Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La danse sahraoui
Je vous avais montré
mes pieds et mes mains  juste après le Henné ; mais évidemment, il a fallu ensuite revêtir la malhfa pour interprêter la danse nomade, ou tenter de le faire. sorte de répétition en quelque sorte, puisque quelques jours après, j'étais invitée à la noce et j'ai eu l'occasion de mettre en pratiq
ue mes apprentissages.
La danse nomade-sahraoui n'a pas grand chose à voir avec la danse du ventre, j'ai rencontré de nombreux européens qui pensent que toutes les danses du maghreb son plus ou moins identiques, que nenni !
Il faut bien considérer qu'à l'origine de ces traditions,  l'espace est restreint même si les tentes sont grandes, et il n'y a jamais plus de deux personnes qui dansent, la plupart du temps une seule ; en fait les danseurs(seuses) se relayent.
Donc, très important dans la danse "nomade", ce sont les mains. le reste du corps bouge évidemment, mais la manière de danser avec les mains est très expressive. la femme est parée de sa malhfa, ne dépas
sent que les mains et les pieds, on comprend donc le henné ; et bien sûr le visage ou seulement les yeux parés de khôl, lorsqu'il y a du vent, du soleil ou des "regardeurs".
Remerciements au "nomade" pour les clichés.
A bientôt, la nomadine

Tag(s) : #La Nomadine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :