Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La biodiversité est d'actualité. On en parle partout aujourd'hui. On s'interroge, on se questionne, on essaye d'inventer des solutions.

J'ai eu l'occasion de voir il y a quelques temps un reportage qui parlait de la loi de l'Agdal dans certaines régions du Maroc. Lorsque j'ai vu les images, j'ai reconnu des lieux par lesquels j'étais passée. en voyant vivre des groupes dans certaines régions, j'étais étonnée de voir quelle prospérité avec très peu de surface et peu de moyens, il faut bien le dire; ce reportage m'a permis de comprendre beaucoup de choses.

Finalement, nous avons effectivement ces modèles à notre disposition.

La loi de l'Agdal consiste en l'utilisation réglementée, rationnelle et équitable des ressources naturelles.

Voici ici une belle illustration du partage : Considérons une vallée avec un Oued qui coule au fond ; ici, on sait ce qu'est le désert, donc dans certaines région on évite de gaspiller l'eau et les ressources. Il y a différents étages de réglementation. Je vous propose une première illustration qui concernes les parties supérieures, le flanc des collines, avant les montagnes rocheuses,  ce sont des zones de paturages.

L'ouverture des zones de pâturage n'est ouverte que durant certains mois de l'année. En effet, la période depuis la germination jusqu'après la floraison qui permet la régénération naturelle des végétaux en préservant les graines de la future génération de plantes est préservée. Il y a donc un calendrier très strict.

L'image  ci-dessous illustre les pâturages ouverts aux nomades et à leurs troupeaux; Les zones sont louées pour une période de l'année toujours aux mêmes groupes de tribus berbères de l'atlas ; les nomades se déplacent en respectant les périodes d'ouverture ; en cas d'infraction, ils n'auront plus le droit de venir. Ils se déplacent avec des chevaux ou des dromadaires pour transporter le matériel, et évidemment les troupeaux. Cette photo est prise au mois de juillet dans la région d'Ifrane. Et si cette région est verte en cette premièren quinzaine de juillet alors que les terres sont  déjà brûlées ailleurs, c'est qu'on respecte depuis de longues années cette loi.

Lorsque les ressources sont rares comme ici, et qu'on a la chance d'avoir une terre fertile, on ne l'épuise pas...

La suite  prochainement .

agdal-paturage.jpg

Tag(s) : #Voyages

Partager cet article

Repost 0