Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

"Mon grand-père s’appelle Mouloud, ce qui signifie en arabe, celui qui est Né. Celui qui est Né n’a pas de traits pour moi, je le vois uniquement en regardant mon père, je l’imagine comme l’un de ses grands hommes du désert, fier de ses dunes, de ses chameaux, de son vent, de son soleil et de ses couleurs. Zahra ne l’a jamais évoqué, du moins, elle n’a jamais parlé de lui, sauf peut-être dans son cœur, un homme si grand, si fier et si silencieux, d’ailleurs mon père a hérité de lui la grandeur de son cœur, sa modeste fierté et son silence. Qu’est ce que je peux dire de quelqu’un entouré de tant de secrets ?

Je sais tout simplement que le désert était toujours son royaume comme il l’était pour Zahra. Mouloud était né au désert et pour le désert et ne connaissait pas d’autres lieux, je sais aussi que le seul endroit qui existait pour lui en dehors de son royaume était la Mecque, ce grand itinéraire fait de sables, ce grand départ vers le sacré, son pèlerinage à lui, je sais qu’il l’a fait avec son cœur même s’il ne l’a pas accompli dans la réalité."


... à suivre
                                                                                      Texte : Khadija Kentaoui
                                                                                       Dessin : Denise Sauzon
Tag(s) : #désert

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :